R2 – La voie Augusta Romana

La vía Augusta Romana
La voie Augusta Romana

Nous marchons par une route de grande valeur historique, l'ancienne Via Augusta romana, qu'allait de Cadix à Rome et que dans l'actualité s'est en récupérant. Le tronçon que nous proposons fait partie de l'étape XXIV du sentier en Catalogne, la dernière avant d'entrer en France. Il est une route llana que, à la fin, monte pour arriver au collado de Panissars, le lieu de majeur intérêt du tronçon. Tout au long du chemin ils se peuvent voir des restes de l'ancienne chaussée romana, avec les
Marques des chars que dans une autre époque la parcouraient.

Les romanos sont arrivé à la péninsule Ibérique par le port d'Empúries vers l'an 218 à. C. L'empereur Augusto a été le responsable de récupérer anciens chemins, pour les raccorder et créer la Voie Augusta, le principal axe de l'arc méditerranéen, que, long de 2.725 km, portait de Cadix à Rome. Les ingénieurs romanos cherchaient toujours des lieux de peu de desnivel: celui-ci est le cas, par exemple, du collado de Panissars, que seulement a 568 m d'altitude. Les routes et autoroutes bâties postérieurement suivaient le tracé des voies romanas, motif qui explique que la route passez parallèle à ces grandes infrastructures routières. Il existe un ambitieux projet communautaire du programme européen INTERREG III B pour récupérer cette voie. En Catalogne il participe au même le Département d'Environnement de la Generalitat, qu'a prévu faire un total de 24 étapes en croisant le territoire de sud à nord et en passant par des lieux de tellement intérêt comme l'ancienne Tarraco (Tarragone).

Le collado de Panissars est un lieu de grand intérêt historique. Dans un radio de 500 m nous trouvons les restes de monuments honorifiques, comme les trophées de Pompée et l'autel de César. Les restes archéologiques qui se peuvent il voir ils correspondent très probablement à la mansio du Summum Pyrenaeum. ils aussi se trouvent ici les restes du monastère médiéval benedictino de Sainte Maria de Panissars, le fort deBellegarde, une forteresse française du siècle XVII, et un cimetière militaire français. Bon la peine se rapprocher au château, depuis où se peut apprécier une magnifique panoramique du Canigó, la plaine du Rousillon et la vallée du Llobregat.

En La Jonquera mérite la peine visiter le moulin d'huile que se trouve dedans du centre d'information de la sierra de l'Albera (Can Laporta, tel. 972 555 258), Au début de la route, où ils aussi nous peuvent informer d'autres itinéraires dedans de cette zone protégée. Très il près se trouve le château de Requesens, une oeuvre de grandes dimensions et avec des nombreux éléments défensifs.

Pour obtenir le début de la traversée, par la À-2 ou par l'autoroute AP-7 jusqu'à arriverà la Jonquera. Une fois dans le centre de la localité, se peut laisser la voiture dans le stationnement señalizado et gratuit que se trouve je joins à la rivière, derrière la Mairie, dans la place Nova.Depuis le stationnement y a que se diriger à la rue Major, par le côté du jardin d'enfance. Nous arrivons ainsi directement au nombre 2 de la citée rue, où se trouve Can Laporta, le point d'information de la sierra de l'Albera. Depuis Can Laporta, suivons la signalisation jaune et bleu tout au long de la rue Major jusqu'à la rue Miquel Mateu i Pla, où tournons à la gauche pour aller croiser, par un tunnel, l'autoroute et la route À-2. À partir d'ici, à la droite commence une piste de terroir (transitable pour des voitures) que devance entre quelques champs d'oliviers et l'autoroute.

lugar
Lieu
Núm. de estapas
Jours
Longitud
Longueur
Desnivel Positivo
Desnivel Desnivel Positivo
Desnivel Negativo
Desnivel Desnivel Negativo
Dificultad
Difficulté
Tipo de ruta
Type route
Gérone 1 12 Km. 300 m. 300 m. Facile Recorrido de Ida y Vuelta
lugar
Lieu
Núm. de estapas
Jours
Longitud
Longueur
Gérone 1 12 Km.
Desnivel Positivo
Desnivel Desnivel Positivo
Desnivel Negativo
Desnivel Desnivel Negativo
Dificultad
Difficulté
Tipo de ruta
Type route
300 m. 300 m. Facile Recorrido de Ida y Vuelta