Bolvir De Cerdanya à Isòvol

Bolvir de Cerdanya a Isòvol
Bolvir De Cerdanya à Isòvol

L'itinéraire parcourt une part de la section du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle que croise la Cerdanya. Nous avons choisi un des tronçons les plus jolis et simples: celui qui suit le cours de la rivière Segre et va de l'ermita du Remei au sanctuaire de Quadres, lieu qu'en époque médiévale était aussi hôpital pour des pèlerins.

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, premier Itinéraire Culturel Européen, a son origine dans les pèlerinages à Saint-Jacques-de-Compostelle (la Galice), que s'ont commencés à réaliser à la suite de la découverte des restes de l'apôtre Santiago dans le siècle IX.

Les routes européennes convergían en les Pyrénéens, où existaient deux chemins principaux: le navarrais, que croisait Roncesvalles, et l'aragonais, que traversait les montagnes par Somport et Jaca. Je joins à ces routes principales il y avait beaucoup de secondaires. Une d'elles il entrait en Catalogne à travers les collados de la Perxa et Pimorent, et arrivait à Sant Jaume de Rigolisa, en Puigcerdà, capitale de la région de la Cerdanya.

Tous ces chemins continuent en vigueur et ils sont assez transités, spécialement dans les ans saints de Santiago, que se célèbrent à condition que le jour du Saint (25 juillet) tombe en dimanche, comme est arrivé dans le 2004. Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle il passe par des importantes populations, comme Llívia (que raconte avec une des pharmacies les plus anciennes de l'Europe), Puigcerdà (localité commerciale et historique), Bolvir (église románica de Sainte Cecília), Bellver (qu'offre beaucoup de possibilités pour la pratique du trekking: Chemin des Bons Hommes, Route des Segadores, GR 150…) ou Martinet.

Pendant les siècles XIII et XIV, le sanctuaire de Quadres était censé une domus hospitalis, un hôpital de voyageurs. Le bâtiment primitivo était du siècle XII, bien que dans le siècle XVII s'a bâti un nouveau temple. Les excavations archéologiques ont permis enlever à la lumière quelques éléments de l'ancien bâtiment románico, entre ils deux fenêtres. Depuis Bellver il vaut la peine se rapprocher à Sainte Eugènia de Nerellà, avec une église románica déclaré Monument Historique-Artistique que conserve l'unique campanario de tour de style lombardo entier de la région. Ce campanario a une inclination de 1,25 mètres, par ce que il le lui connaît comme la “tour de Pise ceretana”.

Depuis Puigcerdà, prenons la route N-260 vers La Seu d’Urgell. En suivie nous arrivons à Bolvir de Cerdanya. Nous tournons à la droite par la première bifurcation vers le village et nous immédiatement suivons l'écriteau qu'il indique «Tour du Remei». Après parcourir 50 mètres nous trouvons l'ermita du Remei, où pouvons laisser la voiture; nous aussi pouvons continuer quelques 50 mètres plus, en passant par devant l'entrée de l'hôtel Tour du Remei, et garer en un descampado qu'y a devant.

lugar
Lieu
Núm. de estapas
Jours
Longitud
Longueur
Desnivel Positivo
Desnivel Desnivel Positivo
Desnivel Negativo
Desnivel Desnivel Negativo
Dificultad
Difficulté
Tipo de ruta
Type route
Gérone 1 10 Km. 50 m. 50 m. Facile Recorrido Solo de Ida
lugar
Lieu
Núm. de estapas
Jours
Longitud
Longueur
Gérone 1 10 Km.
Desnivel Positivo
Desnivel Desnivel Positivo
Desnivel Negativo
Desnivel Desnivel Negativo
Dificultad
Difficulté
Tipo de ruta
Type route
50 m. 50 m. Facile Recorrido Solo de Ida